mercredi 2 novembre 2011

TiRon & Ayomari - A Sucker for Pumps


They say her beauty's only equaled by the love she feels entitled to 
Badder than a mother sho'nuff
A baby badder than them other others
So supercalifragilisticexpialidocious
She's a supercalifragilistic-extra-Cali-dope chick


Difficile de se faire une place sur l'échiquier du rap game quand l'actualité est monopolisé par les grosses sorties de J Cole et Weezy, quand Drake et Wale nous font saliver avec des extraits de leur deuxième album ou quand Mac Miller nous poste (presque) chaque jour des sons de plus en plus médiocres, la visibilité médiatique réservée aux autres rookies s'en trouve réduite à peau de chagrin. Un album est presque passé inaperçu, celui du duo californien TiRon & Ayomari, intitulé A Sucker for Pumps, sorti il y a deux mois. Il est donc temps de se rattraper et de donner aux rappeurs, dont nous avions parlé ici il y a quelques mois, toute la place qu'ils méritent.

Dans l'air du temps, le rap de TiRon & Ayomari navigue entre rock indie, soul music et pop psychédélique, entre insouciance infantine et extrême violence à l'image de la pochette d'album, terrible. A Sucker for Pumps a le parfum d'un film romantique pastel dédié aux femmes, à leur beauté et leurs charmes, tournant en thriller psychologique et angoissant avec son lot de drames et d'accidents. Mélange dosé de rap underground et de névrose vintage, l'album est à se déboîter la mâchoire tant il frise la perfection et la cohérence, malgré ses nombreux invités dont le très hype Thundercat. Un must-have aux nombreuses pépites (All My Love, The Neighbors, Jack Kerouac, Her Theme Song...) à écouter absolument.



.
.

0 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Instragram

Instagram
Une erreur est survenue dans ce gadget
The CoolDentist Copyright. Fourni par Blogger.